Petit compte-rendu des cadeaux maison offerts pour les fêtes :

Pour ma soeurette, un sac à tarte, dont la particularité est d'être, outre le premier que je confectionne, non carré mais rectangulaire ; ce n'était pas voulu au départ, toutes les dimensions étaient prévues pour du carré, mais voilà-t-y pas qu'ici intervint le manque de temps, et la nécessité de se planquer aidant, le tissu fut coupé sous une trop sombre lampe électrique ; et donc ? Et donc, le manque de lumière m'a occulté la ligne de trous de lisière, et j'ai ensuite dû rabioter un peu plus que prévu... Et Koala est venu me tenir compagnie pendant ma couture (non, ne m'enviez pas, il regardait la télé en me parlant de temps à autre lorsque l'action du film l'y poussait !), et après j'ai oublié que j'avais rabioté ; au final le sac est plutôt réussi, malgré ses coutures surnuméraires (là, c'est parce que le tissu ne glissait pas sur la MAC, j'ai mis au-dessous du papier, mais pas de soie et trop épais, et en le déchirant ça a tiré sur les points...); en l'emballant j'ai aussi vu que j'avais oublié les derniers points de fermeture, mas rien de grave, il me restait encore quelques heures !

No_l_Ermont_2009_016

Pour mon papa un petit coeur en lin à carreaux beiges, avec une private inscription top secrète dessus à gros points de laine, que j'ai dû appliquer ensuite (voyez l'intérêt), à petits points de fils...

Ceci pour remplacer avantageusement un message sur un vieux bout de papier déchiré, accroché au même endroit depuis des lustres... je ne sais si ça a vraiment plu à mon père, mais ma mère s'est empressée dès le lendemain de remplacer l'immonde papelard par le joli coeur...

Pour mon beau-frère... à suivre, pas encore terminé, j'ai relégué pour plus tard car il n'a pu venir...

Ma maman fut la grande oubliée couture, j'avais des idées, dont les bouillotes sèches prévues pour toute la famille, merci Alli, mais plus guère de temps... elle , mon beau-frère et ma soeur auront bientôt un petit colis...

Miss Tortue est bonne pâte et heureusement car sa maman n'a pas eu le temps de lui coudre quoi que ce soit, à part un début de poupée arrêtée par manque de bourre ! Heureusement sa tante et sa grand-mère lui ont confectionné des jolis coussinets garnis de haricots sec, sable etc... petits jouets sensoriels.

No_l_Haussez_2009_035___Copie

Etoile rembourrée de sacs plastiques, ça fait crouic crouic

Koala n'a pas l'habitude de fêter Noël par des cadeaux, il n'a jamais la moindre idée, mais je prévois néanmoins pour plus tard des jolies boîtes à DVD en tissu, pour joindre l'agréable à l'utile...

La grande gagnante de cette fête est comme on pouvait s'y attendre, Mlle Cabri :

Un lit moelleux pour Mr Gu, garni de deux oreillers et de deux couvertures réversibles, le mini doudou chat du doudou, son pyjama chaud et un second bas en tissu ; Là j'ai des photos, bien qu'il manque égaré dans son bazar le doudou et un des oreillers... Le pyjama eut son dernier bouton posé à cinq heures du mat' !

No_l_Haussez_2009_007___Copie

Au déballage

lit_guigui_jv_2010_006___Copie Couvertures et oreillers recto verso, polaire/peau de pêche, tissus rouges et bleus et assemblages divers, dessous du lit jean, le tout moelleux pour reposer sur le lit de Cabri...

lit_guigui_jv_2010_003___Copie   lit_guigui_jv_2010_001___Copielit_guigui_jv_2010_002___Copie

lit_guigui_jv_2010_011 

Pyjama-kimono polaire, la fermeture me fut soufflée à cinq heure du mat par le manque de temps et le sommeil !

litguigu_tabl_g_t_jv2010_002___Copie

Retrouvé le doudou du doudou !

lit_guigui_jv_2010_007___Copie

lit_guigui_jv_2010_009___Copie

J'oubliais les bavoirs bifaces, un pour Mr Gu et un pour les C°rolles, pour accompagner la petite chaise haute

Manquent les bottes, le body, un très poilu surpyjama pas fini, l'armoire pas faite, et la robe de princesse, mais la sienne lui va encore à peu près, j'en ferai une au cours de l'année pour ne pas laisser raffler tous les laurier par le Père No ! Et la poupée W indienne attend également sa bourre !

Deux autres poupées pour les enfants de ma cousine, plus deux pour celles de ma vieille copine, et d'autres prévues, mais j'y reviendrai....

Mais tout ceci n'est que peu par rapport aux cadeaux qui proviennent de la diabolique surconsommation industrielle ! Encore une fois très gâtés ! (Mais les miens ont bien plus de valeur que les susdits !)