Vous nagiez avec délices dans l'océan de félicité d'un rêve bienheureux lorsque... Couic, plus rien, la dure réalité vous a capturée !

Monsieur s'est levé. Il est trois heures du matin. Vous essayer de vous raccrocher à quelques bribes de paradis, mais c'est peine perdue ; de la chambre voisine émane un couinement bien reconnaissable "Mamaaaan !" (lui aussi a le sommeil léger ! Zut de zut !) ; vous temporisez ; re-Mamaaaaaaan ! 

- "Dors, mon chéri, tout va bien !"

- "Mamaaan, ma couvertuuuuuure !"

   Bon vous n'allez pas y couper, vous vous extrayez de votre cocon, vous réajustez la couette sur le fiston, "Mais j'ai plus d'eau non plus...", vous remplissez le verre, vous faites le pied de grue devant les toilettes... Grrr !

Et vous retournez vous coucher... mais ?!! Où est passée la couette ? Il ne vous reste plus qu'un minuscule triangle de tissu sur les jambes ?!!! Vous tirez dessus, le tissu résiste, et même il rétrécit encore, il y a de l'abus !! Vous prenez la lampe de poche et vous cernez bien l'objet du délit : "Là c'est le haut du drap, là, c'est TON coin, celui-ci, c'est LE MIEN ! Non mais !

Pfff, Môssieur a le front de s'être déjà rendormi, lui... Gna gna gna, et vous vous êtes é-ner-vée !

- "Mamaaaaan"

- "Quoi encore, dors !" (Même si vous criez au travers du mur, à côté de vous, ça ronfle... Bizarre, non ?)

-"Mamaaaan"

 Rebelote, vous remettez la couverture, "Je te préviens, je ne me relève, pas, dors, t'es grand, débrouille-toi tout seul..."

E-NER-VEE, et à côté ça roupille toujours...

Enfin vous commencez à vous rendormir à votre tour...

-"Mamaaaan !!!"

Non, pas trois fois... Vous râlez un coup, Monsieur dort toujours, les pleurs s'estompent ... reprennent moins fort... S'arrêtent ?! Reprennent ! Ah, il veut m'avoir à l'usure !!! Il pleure tout bas maintenant ! Et vous pensez très fort : "Résiste (prouve que tu existes, refuse ce monde égoïste !), résiste !!!"

Et vous finissez par vous rendormir, en remâchant qu'il ne s'en tireront pas à si bon compte, en réfléchissant à ce que vous allez écrire sur votre blog pour vous venger ! Ah mais !

 

S'il est vrai que Monsieur me réveille souvent, j'ai la chance d'avoir des enfants qui dorment assez bien en général, sauf par moment...

Et sinon, le ciel est terriblement brumeux et blanc de neige et ça caille, pourtant hier, j'ai vu les premières guêpabeilles (à vrai dire entre les deux, pas eu le temps de me renseigner pour identifier les bestiaux !) butiner mes muscarii, les seules fleurs dans le secteur avec les pâquerettes... et je me disais : le printemps approche ! Bah c'est bête !